Facebook remet l’expérience des utilisateurs entre les mains des annonceurs.

Dans la dernière année, Facebook a mis en place plusieurs mesures dans le but d’augmenter ses revenus et d’assurer la viabilité de son modèle d’affaires. Récemment, il rendait public le taux de portée organique des pages d’entreprise. L’algorithme déterminant quelle nouvelle apparaît dans le fil de nouvelles (Edge Rank) était connu, mais ces données étaient jusque-là tenues secrètes. En fait, cette annonce avait lieu en même temps que le lancement d’un nouveau mode de publicité permettant aux pages de faire croitre le taux organique de publications spécifiques. Depuis cette première annonce, ce taux a diminué de façon importante. Facebook cherchant ici à faire croître les profits générés par ce nouveau produit publicitaire.

Notamment, cette publicité permet aux annonceurs de mettre une publication de l’avant en la plaçant en haut du fil de nouvelle des utilisateurs. Aussi, ces publications peuvent depuis peu apparaître dans le fil de nouvelle d’un ami d’un adepte de la page.

Vidéo explicative de Facebook

 

En offrant un tel service, Facebook diminue drastiquement la qualité de l’expérience utilisateur. Autrefois au centre de la stratégie de Facebook, les intérêts des utilisateurs sont maintenant laissés encore un peu plus de côté en permettant aux entreprises de s’immiscer dans le fil de nouvelle jusqu’alors réserver aux résultats « naturels ». Google offre un type de publicités similaire, mais ces dernières semblent beaucoup plus pertinentes puisqu’elles sont en grande partie personnalisées selon les mots clés utilisés pour effectuer une recherche. Dans le cas de Facebook, on suppose plutôt que des utilisateurs étant amis sur Facebook ont des intérêts communs. C’est en se basant sur cette supposition que le réseau va jusqu’à permettre aux annonceurs de faire paraitre une publication spécifique dans le fil de nouvelle des amis de leurs adeptes. En agissant ainsi, Facebook remet une partie de son contrôle de l’expérience utilisateur entre les mains d’annonceurs qui eux ne s’assurent pas toujours de cibler correctement leurs publics.

La publicité « sociale » semble avoir encore beaucoup de chemin à faire. Le rapport entre la rentabilité et l’expérience utilisateur est un équilibre sensible avec lequel Facebook expérimente beaucoup ces derniers temps. Facebook doit s’assurer que les utilisateurs n’atteignent pas un point de rupture et décident de quitter le réseau. Ironiquement, Mark Zuckerberg lui-même faisait part de cette réalité en indiquant que la qualité du fil de nouvelle est cruciale afin de ne pas les éloigner : « Feed quality is crucial in order to not turn off users ».

Heureusement, que l’extension Adblock plus permet de bloquer ce type de publication! En ce qui me concerne, elles me sont d’aucun intérêt et sont souvent le résultat de grosses campagnes publicitaires exécutées avec une grande maladresse.

 

2012-11-07T16:46:23+00:00

Laisser un commentaire