Revue hebdomadaire n 40

Le fameux « bug » Facebook

Le prétendu « bug » Facebook a fait beaucoup jaser. La rumeur s’est répandue à une vitesse fulgurante. Cet évènement démontre bien l’inquiétude grandissante que les utilisateurs ont face à la confidentialité de leurs données personnelles. Il y a quelques années, plusieurs messages de types privés s’échangeaient candidement d’un babillard à l’autre sans pour autant inquiéter les utilisateurs. Pour ma part, j’ai pu observer des invitations à souper, chose qui se produit dorénavant uniquement dans des zones de conversation fermées. Cliquez ici pour en savoir plus.

Voir à travers les murs

Des chercheurs britanniques ont mis au point un détecteur utilisant les ondes WiFi pour « voir » à travers les murs. Pour l’instant, le prototype permet de voir uniquement les objets en mouvement. Cliquer ici pour en savoir plus.

Une pub Facebook ratée

Facebook annonçait, cette semaine, avoir atteint la barre du milliard d’utilisateurs actifs mensuellement. Pour célébrer l’évènement, la compagnie a lancé une vidéo promotionnelle atteignant un niveau de médiocrité impressionnant. On y compare tout d’abord Facebook avec des chaises.

“Chairs. They’re made so people can sit down and take a break. Anyone can sit on a chair and if the chair is a large enough they can sit down together and tell jokes or make up stories or just listen. Chairs are for people and that’s why chairs are like Facebook.”

La narration en voix off continue ensuite à faire des analogies nullissimes comparant le site à une sonnerie de porte, un avion ainsi qu’un pont.

On conclut ensuite avec une ouverture étrangement amenée sur la grandeur et la noirceur de l’Univers.  Heureusement, les avions, les ponts (blabla…) et Facebook sont là pour nous rappeler que nous ne sommes pas seuls. Bref, on arrive à se demander comment un texte aussi pourri  a pu être retenu pour cette pub.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *